Déchets Alimentaires des établissements de santé : Comment les gérer ?

EHPAD, soins de suite, hôpitaux, cliniques, comment gérer vos déchets alimentaires ?

Que dit la loi sur la gestion des biodéchets dans un établissement de soins ?

Obligation tri dechets alimentaires EHPAD

Vous générez plus de 5 tonnes de déchets alimentaires par an ? Votre établissement de santé compte au moins 60 résidents ? Alors, vous êtes déjà concerné.e par la loi Agec… Si ce n’est pas encore le cas, d’ici le 1er janvier 2024, cette réglementation s’appliquera à tous…

Concrètement vous devez mettre en place le tri à la source de vos biodéchets dans votre établissement de santé et trouver une solution pour les valoriser ou les faire valoriser.

Ainsi, il s’agit de redéfinir le schéma de gestion de vos déchets :

⤵️ Diminuer le volume de vos poubelles grises

⤴️ Ajouter une poubelle spéciale déchets alimentaires


Quels peuvent être les déchets alimentaires de mon établissement de santé ?

Dans votre établissement de santé est considéré comme un déchet alimentaire :


Quelles sont les solutions actuelles pour mieux trier mes déchets ?

2 étapes pour entrer en conformité avec la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire dite loi Agec :

1.Je trie mes déchets alimentaires..

BIODECHETS-DANS-BIOSEAU-UPCYCLEUne action pour limiter encore davantage le gaspillage alimentaire de votre restaurant collectif ! En prenant conscience du volume jeté à la poubelle, vos employés s’engagent davantage pour essayer de réduire le gaspillage.

2. … Je les valorise ou les fais valoriser

Et si vos déchets étaient transformés en une nouvelle ressource ?

Ils peuvent être collectés et valorisés par un acteur classique du déchet, ou par un prestataire spécialisé. Par exemple par une structure d’insertion comme Elise ou Alore..

Ils seront ensuite acheminés vers des centres de méthanisation, ou de compostage industriel. Petit point de vigilance : ces sites peuvent être assez éloignés, et cela va nécessiter un transport en camion, coûteux en termes financiers et de bilan carbone.

Pour maîtriser les coûts de traitement et éviter les fluctuations des prix, diminuer les émissions en gaz à effet de serre liés à la collecte en camion et au mode de valorisation, vous pouvez étudier la possibilité de les composter sur place avec une toute petite plateforme de compostage Upcycle ! C’est le meilleur choix pour trier et valoriser les déchets alimentaires de votre EHPAD, établissement de soin, clinique, avec une faible empreinte carbone.


Pourquoi composter mes déchets alimentaires sur place ?

 

3 critères pour le compostage sur place en ehpad

Rassurez vos futurs résidents et leur famille : vous prenez soin d’eux et de l’environnement

Un espace de vie apaisant et plein de verdure

Le compost peut être utilisé par votre service espaces verts pour nourrir votre terre. De jolies plantes, pour rendre votre lieu encore plus agréable à vivre. Que leur séjour soit de courte durée ou qu’ils soient domiciliés dans un de vos établissements, vos résidents et patients d’un climat chaleureux, calme, et de verdure pour se ressourcer et se sentir bien.

Un lieu convivial avec des activités multiples, notamment autour du jardinage et du compost

Vous avez à coeur de créer du lien social entre les résidents, patients et avec les équipes, de leur offrir du bien-être, et de divertir et stimuler les capacités de chacun ?

Alors pourquoi pas construire un lieu de vie autour de la gestion des biodéchets et des fermes urbaines ? Les résidents et leurs familles pourront se retrouver autour d’activités originale, par exemple de rempotage d’une plante au sein d’un sol vivant avec du compost.

Et avez vous entendu parler de l’hortithérapie ? En plus des plantes médicinales pouvant être cultivées, le jardinage en lui-même peut être utilisé en médiation thérapeutique. Cette activité peut être bénéfique pour la santé aussi bien physique que psychique, en stimulant notamment la mémoire.

Une restauration de qualité

On mange bien chez vous, des repas équilibrés préparés avec des ingrédients de qualité.

Alors pour le prouver et augmenter encore la qualité de votre cuisine, d’autres établissements comme le vôtre ont choisi de développer leur propre potager. Le compost produit à partir des déchets alimentaires de votre établissement de santé permet d’assurer 50% des besoins en fruits et légumes de vos résidents et patients.

Réduire votre empreinte carbone

Agissez concrètement en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique et générant jusqu’à 90% d’émissions de gaz ) effet de serre en moins par rapport à une solution classique de collecte en camion + méthanisation. Pour en savoir plus sur l’empreinte carbone des méthodes de traitement des biodéchets mesurée par le cabinet Ekodev, c’est ici

Renforcer votre marque employeur

Les enjeux écologiques et sociaux sont de plus en plus pris en considération lors de la recherche d’emplois. 64% des personnes interrogées dans cette étude de Pagegroup accordent de l’importance aux engagements RSE des entreprises. Offrez également du compost produit sur place à vos collaborateurs.

Toutes ces actions seront aussi pour votre personnel un moyen d’agir concrètement, et de retrouver sur leur lieu de travail des gestes qu’ils font déjà chez eux comme de trier ou de composter leurs déchets.

Diminuer vos coûts de gestion

En compostant sur place vos déchets alimentaires, vous maîtrisez vos coûts de gestion des déchets alimentaires :

En plus : une première action pour engager une prise de conscience autour du gaspillage alimentaire, et ainsi s’engager pour optimiser les approvisionnements.


Tout comprendre en vidéo !

Voir un exemple

« Comment gérer les déchets d’un EHPAD de manière écologique et opérationnellement viable ? »

Découvrez le retour d’expérience de l’EHPAD de Plabennec ! Cet EHPAD composte sur place l’ensemble de ses déchets alimentaires depuis février 2023 dans un composteur électromécanique Upcycle !

Accéder à l’étude de cas

Julien Brunet, EHPAD de Plabennec
Directeur

J’ai une grande satisfaction de ce projet. Ça marche bien. Ça marche au-delà de ce qu’on croyait. Il faut oser passer le cap ! Cela faisait déjà longtemps que je voulais installer des composteurs en bac bois, mais cela requière du savoir-faire, du temps, et peut générer des nuisances […] Finalement quand j’ai décidé de créer un poste de jardinier j’en ai profité pour faire quelques recherches, et je suis tombé sur le composteur électromécanique Upcycle. J’ai confié la gestion de cette plateforme à l’équipe jardins et espaces verts.

 


[1] Nous vous recommandons de ne pas mettre de produit carné ou poisson cru pour des raisons réglementaires ou olfactives.

Comment gérer les déchets alimentaires de mon EHPAD

EHPAD

Comment gérer les déchets alimentaires de mon EHPAD ?

Découvrir

Soins de suite

Comment gérer les déchets alimentaires de mon établissement de soins de suite ?

Découvrir
Comment gerer les déchets alimentaires de mon hopital, clinique

Hôpitaux/cliniques

Comment gérer les déchets alimentaires de mon hôpital ?

Découvrir

On vous aide à tout prévoir ! 

De l’identification des volumes de déchets alimentaires, à la formalisation du parcours des flux de biodéchets, et le matériel associé, au minutage de ces gestes, à la mise en oeuvre d’une mini plateforme de compostage sur site, jusqu’à la gestion du compost en sortie : on construit avec vous un parcours adapté à vos contraintes !

Un diagnostic facile et rapide de vos déchets alimentaires

FICHE PRATIQUE | Établissement de soin / EHPAD

Retrouvez ici nos 3 calculatrices spécialement conçues pour votre établissement de santé. Déterminez votre volume de déchets alimentaires, l'empreinte carbone et le ROI du compostage sur site Upcycle !

Télécharger

À lire en bonus

FICHE PRATIQUE | Composteurs VS Sécheurs : on refait le match !

Sans polémique, de façon factuelle retrouvez dans ce tableau de quoi comparer les composteurs micro-industriels et les machines type « sécheurs » ou « déshydrateurs » en un clin d’œil et selon différents...

Lire la suite

LIVRE BLANC | Mettre en place le tri et la valorisation des biodéchets

Le “big book” très complet pour tout comprendre et trouver une solution adaptée à vos besoins. Vous y trouverez des conseils pour mettre en place une gestion des biodéchets...

Lire la suite

FICHE PRATIQUE | 5 étapes pour faire de votre restaurant une vitrine RSE

Découvrez dans cette fiche : étapes faciles à franchir pour faire de votre restaurant d’entreprise la vitrine concrète et tangible de votre politique RSE. Vos salariés y sont de plus...

Lire la suite

FICHE PRATIQUE | Calculez l’empreinte carbone de vos déchets alimentaires

Vous vous demandez quelle différence ça peut faire de jeter vos déchets alimentaires dans la poubelle classique plutôt que de les composter ? Grâce à cette calculatrice vous pourrez...

Lire la suite

WEBINAIRE | Trier et composter les déchets alimentaires de mon EHPAD avec une faible empreinte carbone

Avec le retour d’expérience de Julien Brunet, Directeur de l’EHPAD de Plabennec, et les précieux de conseils de Marc Magnenet, CSM Upcycle et de Maëlle Joulin, Directrice Marketing Upcycle

Lire la suite
Voir tous les articles

Questions fréquentes

Non, il est admis qu’il est impossible de transformer un biodéchet en compost en 24h00, ou même en 48h00, le temps minimum admis est 15 jours, et encore, à ce stade si la matière est bien transformée en pré-compost, il faut la laisser mûrir encore 6 à 8 semaines pour pouvoir la remettre au sol.

Certaines machines nommées, déshydrateur ou encore sécheur peuvent vous faire cette promesse mais le résultat obtenu est du déchet sec, et non du compost. CF Quelle différence entre du compost ou du séchât ?

Tous les process qui durent moins de 48h00, même si vous rajoutez des bactéries, des champignons ou des levures, sont assimilés à des processus de séchage, car la matière ne sera fondamentalement pas transformée. La nature a besoin d’un peu de temps.

Il se fait en 4 étapes.

  1. Un audit pour mesurer votre volume de biodéchets, vous former au tri et discuter avec vos équipes des modalités d’installation et de gestion du matériel.
  2. En parallèle de l’installation nous formons les équipes de gestion, puis nous les accompagnons de très près pendant les 8 premières semaines, le temps que vous deveniez autonome.
  3. Ensuite nous continuons à suivre la machine à distance 7j/7 et nous changeons la programmation si nécessaire. Vous pouvez nous appeler à tout moment en cas de problème. Grâce à une plateforme en ligne vous pouvez accéder à des reporting, des mesures des volumes compostés et des bienfaits.
  4. Une fois par an nous venons sur site vérifier que les procédures sont bien suivies et assurer la maintenance du matériel.

Le compost vous permet d'amender et fertiliser vos sols. Pour nourrir votre potager, vous aurez besoin de 3 kg de compost par m².

Oui, plusieurs sites sont dédiés aux formations et aux visites, vous trouverez toutes les informations ici.

Rencontrez nous

Besoin de discuter avec nos équipes ? De voir concrètement comment fonctionne notre matériel ? De découvrir par vous-même des installations au coeur de ville ou en sein d’une entreprise ? Alors n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur le lien ci-dessous.

Attention ces visites sont réservées pour le moment à des projets professionnels.

Visiter un composteur
Bureaux administratifs
À partir du 22 décembre 2022
CRESCO
Living Lab, Greentech
4 Av. Pasteur, 94160 Saint-Mandé
Appelez-nous
+33(0)7 82 90 64 76
Siège Social
99 Boulevard de la Reine
78000 Versailles
ou
Actuellement mes déchets alimentaires génèrent
Avec Upcycle, mes déchets peuvent avoir comme impact positif
Je calcule mon potentiel d'impact
Soyez le changement