À Propos

Il était une fois…

à Paris, il y a 150 ans, 100 000 chevaux circulaient quotidiennement. Autant de déchets laissés dans les rues, pas très appétissant. Mais les maraîchers avaient bien compris que c’était pour eux un trésor gratuit, et, en le ramassant par économie…ont ainsi cultivé les champignons de Paris et ont mis au point des techniques incroyables de maraichage.

et aujourd’hui? même concept, nouvelle recette! en revalorisant les biodéchets (comme le marc de café, les déchets alimentaires, et même certains emballages compostables ), UpCycle permet à ses clients de produire du compost. Il fertilisera des projets collectifs que ce soit au coeur d’une entreprise ou dans un quartier.

…une idée née en Afrique

A l’initiative du projet, Cédric Péchard. Un ingénieur passionné de biomimétisme, d’économie circulaire et sensible à l’impact social. Formé auprès de Gunter Pauli (le « gourou » de l’économie circulaire et inventeur du concept de l’ économie bleue), Cédric part à deux reprises en Afrique, au Mali puis au Zimbabwe à la rencontre d’initiatives locales à fort impact. L’ une d’entre elles attire son attention: un projet de valorisation de sous produits agricoles à fort impact social, dans une logique d’accompagnement de personnes en difficulté. Il s’agissait de production de pleurotes sur une base de substrat de rafles de maïs, déchets de cultures que des orphelines vendaient ensuite sur le marché, assurant à ces jeunes filles une certaine autonomie financière.

… déployée en Ile-de-France

C’est en 2011, en co-création avec une structure d’accueil de personnes en situation de handicap mental qu’ Upcycle prend forme en Ile-de-France. Le projet social et environnemental devient le cœur de notre mission et les champignons le premier moyen d’y parvenir.

Les produits? les pleurotes Monte Cristo, vendus comme produit frais auprès des grands chefs étoilés (comme Yannick Alléno, l’un des premiers à trouver nos produits formidables) mais aussi sous forme de kits de cultures développés par Arnaud Ulrich: les fameuses Boîtes à Champignons prêtes à cultiver.

En effet, début 2014, Cédric s’est associé à Arnaud Ulrich et Grégoire Bleu . Ensemble, ils ont pu changer d’échelle. D’un conteneur de 20m² en plein Paris, UpCycle s’est installé dans une ancienne mûrisserie à bananes de 150m² au cœur du marché international de Rungis pour ensuite s’installer dans une ferme horticole de 2000m² à St-Nom-la Bretèche (Yvelines) en 2016.

Depuis fin 2014, Cédric se consacre à d’autres projets en lien avec le challenge de réconcilier l’économie et le social, et continue à suivre l’aventure comme membre du comité stratégique d’UpCycle.

Du champignon au compostage !

46 millions tasses de café « upcyclées » plus tard, UpCycle ne cesse de développer de nouvelles boucles circulaires au service des villes, des entreprises et des hommes.

Toujours dans une logique de biomimétisme, nous avons à cœur d’intégrer tous ceux qui souhaitent agir de façon plus circulaire, locale et dans une démarche de fort impact social.

En 2016, nos clients « Marc Contre Pleurotes », qui gèrent des restaurants d’entreprise, nous demandent une solution pour valoriser inteligemment leurs déchets de cantine. A la suite d’une vaste comparaison de différents systèmes, nous choisissons de tester le compostage électromécanique avec la société anglaise Tidy Planet. 

1 ans d’essais complets sur notre ferme, et une validation du potentiel après une installation sur les fermes de Gally (78), nous convainquent de l’intérêt de cette technologie… et nous devenons rapidement le premier installateur de cette technologie en France. Un accompagnement au quotidien de nos clients nous fait percevoir qu’il existe un potentiel formidable si nous pouvons rendre cette technologie accessible aux non experts du compostage.

En 2020, alors que la France se confine, nous décidons de nous lancer dans la conception et la fabrication de notre propre matériel, et pas que des composteurs ! Tout le nécessaire pour rendre nos clients -associations, collectivités, entreprises- autonome dans la gestion de leur biodéchet. Fin 2020, nous lançons Démeterra, une gamme de points d’apports volontaire, remorques électriques, broyeurs, composteurs, le tout piloté par un outil web exclusif, et bien entendu 100% fabriqués en France et labelisés Origine France Garantie.

2019, ce sont les premiers POC sur le compostage de quartier dans le 14ème arrondissement. Devant les résultats et l’engouement des habitants, nous comprenons très vite que nous avons trouvé une alternative crédible au « tout collecte » des déchets alimentaires. Avec des biodéchets de qualité, on fait du compost parfait, le tout avec 0 camion.

2020 c’est le début de l’export avec le lancement d’UpCycle Suisse et Bénélux, et des projets qui se concrétisent au Maroc et au Rwanda grâce au FASEP, et la mise en place d’un bureau d’étude à Marseille, avec plus de 10 machines en parallèle, pour vite mettre au point toutes les machines, et le logiciel exclusif qui permettra de faciliter la vie des usagers.

2021, le changement d’échelle

Début 2021, avec un parc de plus de 40 machines et devant le succès de nos solutions, nous décidons avec notre partenaire Fabtec d’ouvrir une usine pour développer les volumes de production de ce matériel, ça sera Mayran Industrie, dans l’Aveyron, à proximité de Rodez, qui rejoint la liste des 2 autres site (un proche de Montpelier, l’autre à Lamballe) qui produisent déjà nos machines. C’est aussi pour UpCycle la fin de l’aventure champignons, et nous confions notre ferme de Saint Nom La Bretêche aux bons soins de l’entreprise Kroptek, un partenaire de longue date expert de l’agriculture indoor.

Convaincus que le compostage de quartier est le point de départ d’une transformation fondamentale de nos villes, nous espérons donner à nos clients des outils performants au service de la réappropriation des espaces urbains, la sensisbilisation au maraichage, la promotion d’un vivre ensemble doux et ambitieux.

À lire en bonus

Voir tous les articles

Questions fréquentes

Il se fait en 4 étapes.

  1. Un audit pour mesurer votre volume de biodéchets, vous former au tri et discuter avec vos équipes des modalités d’installation et de gestion du matériel.
  2. En parallèle de l’installation nous formons les équipes de gestion, puis nous les accompagnons de très près pendant les 8 premières semaines, le temps que vous deveniez autonome.
  3. Ensuite nous continuons à suivre la machine à distance 7j/7 et nous changeons la programmation si nécessaire. Vous pouvez nous appeler à tout moment en cas de problème. Grâce à une plateforme en ligne vous pouvez accéder à des reporting, des mesures des volumes compostés et des bienfaits.
  4. Une fois par an nous venons sur site vérifier que les procédures sont bien suivies et assurer la maintenance du matériel.

D’ici 2023 tous les producteurs de biodéchets, notamment alimentaires devront les trier et les valoriser. ( Depuis 2016 c’est déjà obligatoire pour les producteurs de plus de 10t / an)
En pratique cela signifie que chaque collectivité, chaque entreprise doit s’organiser pour permettre à l’ensemble des citoyens de jeter ses déchets organiques dans une filière de valorisation : soit compostage, soit méthanisation.

En savoir plus

Le compost est une matière formidable et aux multiples usages.

Actuellement 100% de nos machines ont produit du compost normé NF U 44051. Le compost est utilisable en Agriculture Biologique.

Nos clients utilisent le compost directement sur leurs espaces verts, ou le donnent à leurs salariés, à des associations d’Agriculture Urbaine ou à des maraichers bio. Nous proposons aussi des solutions pour emballer le compost et le revendre.

Identifier des exutoires à impacts positifs pour le compost fait partie de la mission d’accompagnement d’UpCycle.

En milieu urbain l’enjeu est qu’il ne soit pas contaminé (par des bouts de plastique par exemple), et qu’il soit homogène. Une grande partie de la qualité du compost se joue donc à l’étape du tri, UpCycle propose pour cela des formations adaptées.

Le compostage électromécanique est reconnu comme l’un des modes privilégiés de valorisation des biodéchets. Il bénéficiera donc d’une TGAP plus faible que les autres modes de traitement ( enfouissement, incinération)  dont le coût de la TGAP va augmenter fortement.

Nos solutions suppriment les coûts de la collecte dédiée en camion, qui représentent en moyenne 50% de la facture.  In fine nos solutions sont 10% à 50% moins chères que les solutions alternatives comme la collecte + méthanisation par exemple.

Nous réalisons des audits avant installation, pour éviter de suréquiper nos clients, c’est un point clé dans la performance du modèle économique également.

Nous ne proposons nos solutions que lorsque nous avons la conviction que nos impacts économiques, sociaux et environnementaux sont optimums pour la situation décrite.

Pour connaître précisément votre coût à la tonne et commencer une étude personnalisée, contactez nous ici

Rencontrez nous

Besoin de discuter avec nos équipes ? De voir concrètement comment fonctionne notre matériel ? De découvrir par vous-même des installations au coeur de ville ou en sein d’une entreprise ? Alors n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur le lien ci-dessous.

Attention ces visites sont réservées pour le moment à des projets professionnels.

Visiter un composteur
Bureaux administratifs
15 rue de Milan,
75009 Paris
+33(0)7 82 90 64 76
Siège Social
13 rue Saint-Honoré
78000 Versailles
ou
Actuellement mes déchets alimentaires génèrent
Avec Upcycle, mes déchets peuvent avoir comme impact positif
Soyez le changement