Broyage de biodéchets

Pourquoi broyer les biodéchets ?

Dans de nombreux cas il n’est pas nécessaire de broyer les biodéchets avant de les composter, cela peut néanmoins être préconisé dans certaines situation, voire être obligatoire pour des raisons d’hygiène.

Pour comprendre cela il faut se mettre à la hauteur… d’une bactérie. Comme on peut l’imaginer, les bactéries ne disposent pas de grandes bouches pour broyer elle-même la matière. Dans un tas de déchets non broyées elle se retrouvent un peu comme si on vous demandait de tondre la pelouse avec des ciseaux, c’est possible mais ça va prendre du temps. Par chance, les bactéries n’ont pas besoin de 8 heures de sommeil par jour elles vont donc travailler 24h/24, mais on imagine bien que plus les morceaux à découper son petits, plus elles vont travailler vite.

Un déchet broyer va donc être mieux et plus vite composté, et de ce fait les nuisances vont également être réduites. En revanche un déchet broyé est moins respirant, il faut donc le brasser un peu plus et s’assurer que les équilibre d’humidité et C/N sont bien respectés autant de paramètre qui seront géré en automatique par nos machines a partir des résultats de l’audit.

Dans quels cas il est obligatoire de broyer les biodéchets ?

La loi européenne impose que la viande ou le poisson valorisé en compostage soit de moins de 15mm d’épaisseur. Donc une tranche de jambon pas de problèmes, mais une belle entrecôte ça devient limite.

Dans la pratique il est obligatoire, pour obtenir l’agrément sanitaire, aux grande surfaces de disposer de broyeur, ainsi qu’à tout site qui accueille plus d’1T de biodéchet par semaine (A vérifier avec Margaux) Chez UpCycle on installe donc systématiquement des broyeur en GMS et en compostage de quartier, plus rarement en compostage dans des restaurant ou des cuisines centrales, ou les déchets sont de plus petite taille.

Dans quels cas il est recommandé de broyer les biodéchets ?

Emballages compostables : Nous conseillons fortement un broyeur quand votre composteur doit accueillir des emballages compostables. Ces derniers sont en effet conçu pour être résistants, un coup de broyage permet aux bactéries de les dégrader beaucoup plus facilement.

Besoin de capacité supplémentaires : on considère généralement qu’un broyeur fait gagner 10% d’efficacité à un composteur. Si votre installation commence à être saturée ça vaut le coup d’installer un broyeur pour gagner en capacité. Evidemment si vous n’y mettez déjà que des déchets de petite taille comme le marc de café vous ne verrez aucune différence ! En revanche pour les têtes d’ananas, les noyaux, les pelures un peu dures (courges) ou les tubercules c’est radical !

Fruits et mer et autre éléments dûrs. Nos composteurs sont conçus pour accepter les éléments durs comme les coquilles d’huitres, les os de volaille, les noyaux, on a essayé un bon nombre de produit et ça passe.

En revanche les os de bœuf ou les morceaux de bois non pré-broyés ne passent pas dans les broyeurs UpCycle.

Le cas particuliers du broyeur avec trémie

Pour les gros émetteurs de biodéchets et les professionnels qui désirent optimiser leur temps de travail, nous avons conçu un broyeur de grande taille qui permet de déposer les biodéchets 1 fois toutes les 48H00. Une grande trémie stocke les biodéchets et broie au fur et à mesure les biodéchets, à la fois pratique et très économe. Ce broyeur s’installe sur les composteurs D330 et D160.

Mettre photo et renvoi vers le BL

Pour aller plus loin

FICHE PRATIQUE | Calculez l’empreinte carbone de vos déchets alimentaires

Vous vous demandez quelle différence ça peut faire de jeter vos déchets alimentaires dans la poubelle classique plutôt que de les composter ? Grâce à cette calculatrice vous pourrez découvrir votre taux de GES émis lorsque l’on jette des déchets dans la poubelle plutôt que de les composter. Vous pourrez aussi découvrir les économies de GES que vous pourriez faire grâce au compostage.

Télécharger

À lire en bonus

Comment vous allez rater le compostage de vos biodéchets … ou pas ! 

Vous le savez d’ici 2024 vous devrez organiser le tri et la valorisation de vos déchets alimentaires, organiques, verts. Si vous êtes une collectivité cela signifie que vos administrés...

Lire la suite

Composter sans nuisances, est-ce possible ?

Pourquoi pensez-vous que l’utilisation d’un composteur ne soit pas une bonne idée ? Le compostage est encore trop souvent considéré comme une pratique pouvant créer des nuisances : odeurs, invasion...

Lire la suite

Composter c’est bien, avec le meilleur bilan carbone possible c’est mieux !

Le bilan carbone®, c’est quoi ? Le Bilan Carbone® est un outil développé par l’ADEME depuis 2002. Il sert à évaluer l’impact de l’ensemble de l’activité d’une entreprise, d’une...

Lire la suite

Comment obtenir un compost de qualité ?

Composter, vous connaissez : un bac au fond du jardin, qu’on remplit d’épluchures et de tontes de gazon, et qu’on retrouve 12 à 18 mois plus tard rempli de...

Lire la suite
Voir tous les articles

Questions fréquentes

Un broyeur est toujours favorable au compost, car plus les matières sont fines, plus elles sont accessibles aux bactéries… Mais il ne faut pas broyer la matière en pâte compacte qui bloquerait la respiration de nos chères bactéries. Donc broyé fin mais pas bouillie. C’est pour cette raison que l’on rajoute toujours du bois pour structurer les matières et améliorer la respirabilité de la matière.

Dans certains cas de compostage, le broyage alimentaire est obligatoire (  >1t semaine avec des déchets de type SPAn3 (viande, poisson,..) et hors DCT - Déchets de Cuisine et de Table), en particulier quand il y a un risque qu’il y ait des morceaux de viande de plus de 12 mm d’épaisseur. La loi l’exige pour des raisons d’hygiène, car en garantissant une épaisseur maximum cela assure aux bactéries un temps de digestion adéquat. Si les morceaux de viande sont trop épais les bactéries ont besoin de plus de temps pour agir.

Dans la pratique, le broyage est obligatoire quand on ne peut pas garantir l’absence de morceaux de biodéchets de type Span3 importants, donc dès qu’il y a eu transport du biodéchet par un professionnel ou pour les magasins de la grande distribution.

Le broyage est également indispensable pour composter les emballages compostables. Ils sont souvent durs et le broyage mâche le travail des bactéries.

De la même manière sans broyage, vous retrouverez dans le compost les os, les coquilles et les coquillages, donc le plateau de fruit de mer doit passer au broyeur avant compostage.

Les restaurants scolaires ou d’entreprise n’ont dans la majorité des cas pas besoin de broyeur.

Ça dépend.

Nos machines acceptent la grande majorité des emballages répondant à la norme (« Ok Compost », « Home Compost »,…), à condition parfois que ces matières soient broyées en amont grâce à l'un des broyeurs que nous proposons de coupler au composteur.

Les matériaux « naturels » comme le bois, le kraft, le carton sont eux aussi compostables, s’ils sont mis en petits morceaux.

En cas de doute nous sommes à votre disposition, les problèmes viennent parfois d’emballages avec de nombreuses couches ou de matières très épaisses.

Il se fait en 4 étapes.

  1. Un audit pour mesurer votre volume de biodéchets, vous former au tri et discuter avec vos équipes des modalités d’installation et de gestion du matériel.
  2. En parallèle de l’installation nous formons les équipes de gestion, puis nous les accompagnons de très près pendant les 8 premières semaines, le temps que vous deveniez autonome.
  3. Ensuite nous continuons à suivre la machine à distance 7j/7 et nous changeons la programmation si nécessaire. Vous pouvez nous appeler à tout moment en cas de problème. Grâce à une plateforme en ligne vous pouvez accéder à des reporting, des mesures des volumes compostés et des bienfaits.
  4. Une fois par an nous venons sur site vérifier que les procédures sont bien suivies et assurer la maintenance du matériel.

Nous avons pris un grand nombre de mesures pour répondre précisément à cette question fréquemment posée, cela dépend bien entendu des configurations.

Si votre objectif est de réduire au maximum le temps passé, nous pouvons vous proposer des configurations qui assurent un temps maximal de gestion de 30min par jour.

Le compostage électromécanique est reconnu comme l’un des modes privilégiés de valorisation des biodéchets. Il bénéficiera donc d’une TGAP plus faible que les autres modes de traitement ( enfouissement, incinération)  dont le coût de la TGAP va augmenter fortement.

Nos solutions suppriment les coûts de la collecte dédiée en camion, qui représentent en moyenne 50% de la facture.  In fine nos solutions sont 10% à 50% moins chères que les solutions alternatives comme la collecte + méthanisation par exemple.

Nous réalisons des audits avant installation, pour éviter de suréquiper nos clients, c’est un point clé dans la performance du modèle économique également.

Nous ne proposons nos solutions que lorsque nous avons la conviction que nos impacts économiques, sociaux et environnementaux sont optimums pour la situation décrite.

Pour connaître précisément votre coût à la tonne et commencer une étude personnalisée, contactez nous ici

Rencontrez nous

Besoin de discuter avec nos équipes ? De voir concrètement comment fonctionne notre matériel ? De découvrir par vous-même des installations au coeur de ville ou en sein d’une entreprise ? Alors n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur le lien ci-dessous.

Attention ces visites sont réservées pour le moment à des projets professionnels.

Visiter un composteur
Bureaux administratifs
15 rue de Milan,
75009 Paris
+33(0)7 82 90 64 76
Siège Social
13 rue Saint-Honoré
78000 Versailles
ou
Actuellement mes déchets alimentaires génèrent
Avec Upcycle, mes déchets peuvent avoir comme impact positif
Soyez le changement