Que faire de ses biodéchets en 2024 ? Collecte vs Valorisation sur site

La gestion des biodéchets devient un enjeu majeur pour l’ensemble des établissements, notamment depuis la mise en place de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC). Si vous êtes acteurs publics ou privés, vous êtes dans l’obligation de trouver une ou plusieurs solutions de tri à la source des biodéchets d’ici fin 2023.

Par Manal Mana. Article mis à jour le 20 février 2024

Face aux exigences réglementaires, les entreprises et les collectivités, en tant qu’émetteurs de biodéchets, quel que soit le volume produit, doivent prendre des décisions éclairées quant à la gestion de leurs biodéchets. En première intention, la collecte séparée des biodéchets apparaît comme la solution idéale. Cependant, grâce à de l’innovation, il est désormais possible de traiter ses biodéchets directement au sein de son établissement, ou à proximité du centre-ville, tout en respectant les règles d’hygiène les plus strictes. 

Alors collecte ou compostage sur site ? Que choisir ? Selon quels critères ? 

Cet article explore ces deux approches, met en lumière les avantages et les limites de chaque choix, et offre des pistes de réflexion pour les émetteurs de biodéchets.

 

Le tri à la source des biodéchets de votre établissement 

Bioseau 23L

Avant de pouvoir faire le choix entre la valorisation sur site ou la collecte, il faut d’abord organiser le tri de vos biodéchets ; c’est un maillon essentiel dans la chaine de gestion des biodéchets. Il s’agit de mettre en place des solutions pour séparer vos déchets alimentaires des autres types de déchets. Les solutions de tri sont nombreuses, et diffèrent selon le type de l’établissement et le volume des biodéchets produits.

Voici les premiers pas à effectuer pour un tri réussi :

  • Réduire le gaspillage alimentaire en optimisant la gestion de votre stock et en sensibilisant vos équipes et vos clients.
  • Identifier les contenus de vos poubelles pour avoir une idée des produits sur lesquels cibler vos efforts.
  • Calculer le volume de vos biodéchets afin d’identifier vos meilleures solutions de tri et, éventuellement, de valorisation. Pour vous aider, nous mettons à votre disposition nos super calculatrices : si vous êtes un établissement touristique, restaurant collectif, restaurant scolaire, établissement de soin.
  • Mettre en place les équipements de tri qui répondent le mieux à votre situation. Chez Upcycle, nous avons conçu une gamme de tri adaptée à différents types d’émetteurs.

Que faire après le tri ?

 

La Collecte séparée des biodéchets

Comme pour les emballages ou le verre, la collecte séparée des biodéchets est basée sur le tri à la source. 

La collecte séparée des déchets alimentaires se fait par le biais des prestataires externes pour éventuellement les valoriser dans des unités agréées (plateforme de compostage ou de méthanisation). Selon le type d’établissement et les quantités de déchets alimentaires produits, cette collecte peut être réalisée par : un prestataire privé ou une collectivité locale. La collecte peut s’effectuer via deux modes : le porte-à-porte (établissement équipé de son propre bac individuel ou d’un bac partagé avec plusieurs autres établissements), le point d’apport volontaire (borne située sur l’espace public et accessible à tous).

Point d'apport volontaire Bac 120L

En 2022, le coût de la collecte a représenté 60 à 75% du coût global de la gestion des biodéchets en France. (Selon la synthèse de l’étude sur le modèle économique des biodéchets réalisée par le conseil national de l’industrie et la confédération des métiers de l’environnement). D’ailleurs, l’observatoire régional des déchets en Île-de-France (ORDIF) a constaté une hausse de 7% du coût du service public entre 2019 et 2021.

Opter pour la collecte séparée délègue la responsabilité de la gestion des biodéchets à des services externes. Ces entreprises sont équipées pour collecter, transporter et valoriser ces déchets. Mais en quoi c’est différent par rapport à la valorisation sur site ? et comment choisir entre ces deux solutions ? 

Avant de traiter ces questions, voici quelques avantages de la collecte

  • Réduction du temps de gestion : externaliser la gestion des biodéchets donne aux entreprises le sentiment de ne pas avoir à se soucier des détails opérationnels liés aux déchets. (Néanmoins, il reste d’autres lourdeurs opérationnelles telles que le tri, le stockage des déchets dans des chambres froides, les nuisances…)
  • Une stratégie RSE de moins : vous devez développer une stratégie RSE pour votre entreprise ? La collecte vous épargnera ça !
  • Une zone de confort assurée : pas de formations à faire ni de sensibilisation auprès des collaborateurs. On garde nos anciennes habitudes !  

 

Le choix de la collecte peut paraître simple, mais…

Comme chaque solution, la collecte a aussi ses inconvénients, voici les contraintes que peut présenter la collecte séparée de vos biodéchets :

  • Coûts financiers : en faisant le choix d’une plateforme de compostage sur site, vous ferez des coûts d’investissements, tandis que la collecte est souvent associée à des coûts récurrents en augmentation du fait de la hausse des coûts de transport et d’énergie.
  • Impact environnemental : La collecte peut impliquer des transports sur de longues distances, augmentant ainsi l’empreinte carbone (Des alternatives en transport doux émergent comme la remorque électrique).
  • Image de marque : La manière dont une entreprise gère ses biodéchets peut influencer sa réputation et sa relation avec les parties prenantes.
  • Nuisances : La collecte des biodéchets peut générer des odeurs désagréables, en particulier si les déchets ne sont pas correctement stockés ou collectés à intervalles réguliers.
  • Dépendance à un Tiers : Externaliser la gestion des biodéchets signifie dépendre d’un tiers pour assurer le processus complet, ce qui peut soulever des problèmes en cas de défaut de service du tiers. (Grève par exemple)

 

Les modes de valorisation des biodéchets

Le compostage ainsi que la méthanisation sont les deux moyens de valorisation des biodéchets recommandés par la législation. Upcycle vous explique comment choisir.

Selon une enquête de l’ADEME, 9 millions de tonnes de biodéchets ont été envoyés en compostage en 2020, produisant ainsi 3 millions de tonnes de compost.

Tout d’abord, qu’est-ce que le compostage ? 

Le compostage consiste en une dégradation de la matière organique par des bactéries en présence d’oxygène et d’humidité. Ce processus requiert des taux d’humidité, d’oxygène précis ainsi qu’un équilibre entre les différentes matières afin que les bonnes bactéries soient présentes.

Et la méthanisation ?

La méthanisation, ou la digestion anaérobie, consiste en la dégradation de la matière organique par des micro-organismes (bactéries) qui s’activent en milieu anaérobie (en absence d’oxygène), elle se différencie en cela du compostage qui est une réaction aérobie, en présence d’oxygène.

Le compostage industriel

Le compostage se fait dans des structures de différentes tailles. Il peut se faire en andain ou en bâtiment ventilé. Dans ce cas, ce sont plusieurs milliers de tonnes de déchets alimentaires qui sont transformés en compost dans des sites de plusieurs hectares. 

Ces plateformes ont l’avantage de pouvoir traiter de grands volumes de biodéchets par an. En revanche, elles peuvent générer des nuisances pour le voisinage (odeurs, incendies dans les tas d’andain, nuisibles, oiseaux…).

Selon le cabinet EKODEV, cette solution s’avère problématique puisqu’elle génère 86,7 kg CO2 par chaque tonne de biodéchets. Ces émissions proviennent des camions qui collectent et transportent la matière vers ces plateformes, mais aussi des dégagements de méthane durant le processus de compostage. 

 

Et pourquoi pas envisager du compostage sur site ?

Plateforme de compostage électromécanique D160

 Dans les campagnes, le compostage était un geste qui allait de soi, et que chaque foyer gérait pour son compte. Il semblait alors impensable de ne pas redonner à la terre tout ce qui était organique. Les animaux tels que les cochons, poules, lapins consommaient une grande partie des déchets alimentaires, mais le reste était mis à composter au fond de la cour. Ce sont les fameux tas de fumier, images d’Épinal d’un monde agricole d’un autre temps.

Désormais 80% de la population française habitant en zone urbaine ou pré-urbaine, il paraît difficile de retrouver ces habitudes. On ne va pas demander aux habitants des centres-villes de mettre des poules sur leurs balcons et de faire un tas de compost chez eux !

Pour autant les déchets alimentaires peuvent être compostés en grande proximité, au sein de certains établissements, ou à proximité immédiate des centres-villes. Ce sont les solutions de toutes petites plateformes de compostage mécaniques et électromécaniques déployées par Upcycle. 

Selon vos volumes de biodéchets, Upcycle vous propose une gamme de plateformes de compostage pour traiter de 5 à 200 Tonnes de biodéchets par an.  Si vous produisez moins de 5 T de biodéchets/an, nous vous conseillons les composts BOX.  

Contactez-nous pour trouver une solution

Ceci dit, faire face à la gestion des biodéchets en interne implique une responsabilisation directe de l’entreprise. Cela peut se traduire, non seulement, par la mise en place de composteurs, la création de zones de tri, mais aussi par l’intégration de pratiques durables dans les routines quotidiennes et l’implication de l’ensemble des collaborateurs. 

Voici les avantages présentés par cette approche 

Avantages du compostage sur site

En bref, le compostage sur site vous permet d’honorer vos obligations légales, mais pas seulement ! Il vient aussi avec tout un tas de bienfaits. Il vous ouvre des leviers de communication sur vos projets d’économie circulaire et il vous offre un compost pour enrichir les sols. De plus, il vous permet de réduire votre empreinte carbone : un premier pas pour atteindre l’objectif de 2 Tonnes de CO2e par personne en 2050 (on en est à environ 10 actuellement, encore beaucoup de progrès à faire 💪), alors pensez à construire votre stratégie climat et à réduire votre empreinte carbone dès maintenant. 

 

On aime le compostage sur site, mais…

Le compostage est, sans doute, la solution de valorisation la plus recommandée ces dernières années. Cependant, la gestion interne des biodéchets n’est pas sans défis. Voici quelques contraintes qui pourraient bloquer votre projet de compostage (rien à craindre, Upcycle a des solutions pour tout !) : 

  • Il faut disposer d’un minimum d’espace (1m2) : l’installation d’une plateforme de compostage nécessite une surface au sol d’au moins 10 m², en fonction de vos volumes de biodéchets. Néanmoins, si cette condition n’est pas remplie et que vous générez un faible volume de biodéchets, vous avez la possibilité d’opter pour des composteurs bacs en bois ou des Compost Box. Et dans ce cas 1 m² suffit.
  • Ça nécessite une montée en compétences du personnel : le composteur a besoin d’un suivi régulier et d’un opérateur formé aux techniques de compostage pour assurer son bon fonctionnement. Découvrez nos formations certifiantes pour une mise en œuvre professionnelle du compostage. Pas envie d’opérer le composteur vous-même ? Upcycle peut vous proposer des services de facility management pour vous libérer des tâches opérationnelles liées à la gestion de vos déchets.
  • Les meilleures choses ont besoin de patience : un bon compost ne se fait pas en 24H ! La matière qui sort du composteur est un pré-compost qui nécessite une période de maturation de 8 à 12 semaines. Nous vous expliquons en détails comment obtenir un compost de qualité.

 

La comparaison Ultime !

Le choix entre faire soi-même et externaliser la gestion des biodéchets dépend des besoins spécifiques de chaque établissement, du volume des biodéchets produits et de sa vision à long terme en matière de durabilité.

Si vous n’arrivez toujours pas à vous décider, ce tableau comparatif, où nous avons pu regrouper les critères de comparaison les plus pertinents, vous aidera à voir plus clair !

Dans ce tableau, vous trouverez des critères de comparaison tels que les coûts, la surface nécessaire, les nuisances, les émissions des GES, le temps nécessaire, etc… pour pouvoir comparer en 2 min ces deux solutions !

 

Tableau comparatif collecte VS compostage

Télécharger le tableau comparatif

 

Pour résumer le grand duel des biodéchets en 2024, d’un côté, nous avons le compostage sur site, le super-héros de la réduction des déchets, où vos déchets alimentaires prennent le temps à se dégrader organiquement et se transforment en un beau compost de qualité pour enrichir les sols🌱. D’autre part, en optant pour la collecte, on ne sait vraiment pas ce que deviennent nos biodéchets, et on n’en tire aucun bénéfice !

À lire en bonus

Consignes de tri : les bons gestes pour trier les déchets à la source

Trier ses déchets n’est pas seulement une obligation légale. C’est bien plus que ça ! C’est une responsabilité envers notre planète et les générations futures. Cependant, entre les symboles de...

Lire la suite

TGAP : qu’est ce qui change en 2024 ?

La taxe générale sur les activités polluantes est une taxe basée sur le principe « pollueur-payeur » et qui concerne toute entreprise à activité polluante. Cette taxe est proportionnelle au degré...

Lire la suite

Que faire de ses biodéchets en 2024 ? Collecte vs Valorisation sur site

Face aux exigences réglementaires, les entreprises et les collectivités, en tant qu’émetteurs de biodéchets, quel que soit le volume produit, doivent prendre des décisions éclairées quant à la gestion...

Lire la suite

FICHE PRATIQUE | Compostage VS Collecte – Tableau comparatif

Avec l’obligation de tri à la source des biodéchets (loi AGEC), les établissements sont amenés à choisir entre deux solutions : collecte ou valorisation au sein de l’établissement. Grâce...

Lire la suite
Voir tous les articles

Rencontrez nous

Besoin de discuter avec nos équipes ? De voir concrètement comment fonctionne notre matériel ? De découvrir par vous-même des installations au coeur de ville ou en sein d’une entreprise ? Alors n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur le lien ci-dessous.

Attention ces visites sont réservées pour le moment à des projets professionnels.

Visiter un composteur
Bureaux administratifs
À partir du 22 décembre 2022
CRESCO
Living Lab, Greentech
4 Av. Pasteur, 94160 Saint-Mandé
Appelez-nous
+33(0)7 82 90 64 76
Siège Social
99 Boulevard de la Reine
78000 Versailles
ou
Actuellement mes déchets alimentaires génèrent
Avec Upcycle, mes déchets peuvent avoir comme impact positif
Je calcule mon potentiel d'impact
Soyez le changement