Agriculture urbaine 

L’agriculture « urbaine » est née en même temps que l’apparition des villes.

Les villes se sont développées grâce à environnement suffisamment fertile pour nourrir un grand nombre d’habitants.

Qu’est-ce que l’agriculture urbaine ?

Créé en 2011, UpCycle est parfois qualifié de pionnier de l’agriculture urbaine, terme qui peut prêter à sourire quand on sait que l’agriculture urbaine date… d’il y a 4000 ans. En effet l’agriculture « urbaine » est née en même temps que l’apparition des villes. Les villes se sont développées grâce à environnement suffisamment fertile pour nourrir un grand nombre d’habitant.

En Europe, si vous observez la carte des zones fertiles vous observerez qu’elle coïncide souvent avec de grandes agglomérations.  À commencer par Paris : entourée des meilleures terres de France.


FUN FACT : Saviez-vous que le terme de « Marais » désigne d’ailleurs un jardin de 2000m2 qui était cultivé par un maraîcher, et que le quartier du marais, temple de la branchitude parisienne, correspond en réalité à la zone agricole primitive de Paris ?

Progressivement les villes ont repoussé les maraîchers aux portes de la ville, sous la pression du foncier. Les villes ont grandi par cercle concentrique en repoussant leur ceinture maraichère progressivement, tant et si bien que les maraîchers parisiens du XIXème siècle, à force d’être déplacés, s’étaient fait une spécialité de savoir créer du sol à partir du fumier de cheval, de paille et de déchet organiques. Lire à ce propos l’incroyable « Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris » qui a été réédité récemment. Il reste d’ailleurs de nombreuses traces dans Paris et alentours de cette activité agricole, et une ferme reste en activité à Saint Denis : imaginez des salades au milieu des barres d’immeuble à la ferme ouverte de Saint Denis !

Cela dit, même s’il reste de nombreux maraîchers aux portes des villes, force est de constater que l’agriculture en se modernisant s’est mécanisée et que le modèle de petit maraîcher qui cultive 2000m2 est de plus en plus rare…. Mais depuis 2012 on observe un retour en force des agriculteurs dans toutes les grandes villes du monde! À tel point qu’en 2016 UpCycle co fonde avec 40 autres acteurs l’Association Française d’Agriculture Urbaine Professionnelle.


Pourquoi l’agriculture urbaine est de retour ?

En réalité, elle n’était jamais vraiment partie. En France, les jardins ouvriers ou le maraîchage réalisé par des structures d’insertion comme Jardin de Cocagne ont maintenu une activité agricole en ville, mais il est évident qu’on observe depuis 10 ans un retour en force de l’agriculture urbaine.

Les motifs sont multiples, on peut en rappeler les principaux :

Un besoin de reconnexion au vivant des urbains.

La fin des liens directs avec le monde agricole (la mamie qui vivait à la ferme), a créé un vide, et a suscité des vocations. Tout d’abord dans le cadre de reconversions professionnelles, mais aussi pour des structures qui offrent des services aux entreprises (location et mise en œuvre de matériel de culture comme Ciel mon Radis, Topager, …) ou des services de culture aux particuliers (La Boite à Champignons, Prêt à Pousser, Peas & Love…) et des lieux évènementiels (La Recyclerie, La Sauge…)

Améliorer le vivre ensemble.

Les projets d’agriculture urbaine favorisent la mixité des populations. Retrouver cette mixité est devenue une des seules réponses efficaces contre l’effet ghetto que certains quartiers connaissent. À Chicago, des déserts alimentaires ont été fertilisés grâce à une base d’1m de compost sur du béton, afin de cultiver des légumes et aller vendre des salades dans les quartiers chics jusqu’à 4$ pièce. Du côté de Détroit, des hectares entiers d’espaces urbains en déshérance ont été transformés en espaces maraîchers. Et plus proche de nous, des structures comme Veni Verdi, les régies de quartier ou Cycloponics savent investir des lieux à l’abandon.

Améliorer le métabolisme urbain.

Valoriser les déchets organiques, réduire l’incidence des fortes pluies, maintenir la biodiversité, réduire le phénomène d’ilot de chaleur urbain, stocker du carbone dans les sols, l’agriculture urbaine propose, comme toute forme d’agriculture écologique d’ailleurs, des externalités extrêmement positives. Chez UpCycle nous ne proposons d’ailleurs que des solutions d’agriculture circulaire, à commencer bien entendu par les biodéchets, mais pas seulement !

Support d’insertion professionnelle.

L’agriculture urbaine a pour particularité d’associer entreprise, coopérative et associations. Un grand nombre d’entreprises d’agriculture urbaine sont d’ailleurs, comme nous, labellisées ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale). Le travail agricole est en effet un formidable support pour les populations en difficulté comme pour les diplômés en quête de sens. Ces 2 populations se retrouvent au sein de projets qui peuvent associer de grandes ambitions de production ou de Recherche et Développement et l’accueil de population fragiles. On peut à ce titre souligner le travail d’Aurore aux Grands Voisins et aux 5 toits, l’association Espaces et encore des milliers d’autres initiatives….

Se nourrir !

Si l’agriculture urbaine contribue modestement à la résilience alimentaire, elle dessine tout de même un chemin qui pourrait se révéler décisif en cas de crise.

On distingue 2 typologies de projets.


Agriculture urbaine et compost

Historiquement, l’agriculture urbaine a toujours pris en charge la valorisation des déchets urbains. Les parisiens avaient inventé le système du tombereau, charrette réversible: côté pile elle transporte les fumiers et autres « boues urbaines » allègrement jetées par les fenêtres, côté face elle transporte les légumes ! En savoir plus

Aujourd’hui les conditions d’hygiène pour produire le compost se sont largement améliorées et le tout à l’égout permet de faire le tri des déchets urbains, mais le principe reste le même : le meilleur fertilisant, c’est le déchet composté ! Déchets verts, restes d’assiette, épluchures, tout se composte, et plus les produits sont riches, plus le compost sera fertile !

Le compost a de multiples vertus :

L’agriculture urbaine apparaît donc comme une solution idéale pour profiter du compost produit avec les déchets de la ville.


Notre accompagnement pour vos projets d’agriculture urbaine

Une méthodologie en 3 étapes

Définition de vos besoins

En fonction de vos attentes et de vos enjeux, nous construisons pour vous le modèle productif circulaire qui vous convient.

Vous cherchez à construire un projet orienté pédagogie ou plutôt axé sur la production? Nous vous aidons à y voir plus clair.

Conception d’un projet viable et performant

Avec les meilleurs acteurs de l’agriculture urbaine, nous mettons en place votre production et trouvons l’exploitant qui correspond.

Réalisation et accompagnement

Accompagnement du porteur dans la mise en œuvre du projet : suivi des travaux.

Accompagnement technique et économique pendant les deux premières années : mise en place d’outils de suivi pour faciliter le reporting et objectiver les impacts (KPI’s).


Nos valeurs

Pour aller plus loin

WEBINAIRE | Collectivités : Comment intégrer la gestion innovante de vos biodéchets à vos autres projets de territoire ?

Paroles entendues auprès de responsables de Communauté d'Agglomération ou de Métropoles : "Existe t-il des solutions de traitement des biodéchets en ultra local?", "Existe-t-il des subventions ?", "En quoi le compostage de proximité est réellement vecteur de mieux-être pour les habitants de mon territoire ?"

Est-ce que cela vous parle ? Si c'est le cas sachez que vous n'êtes pas le (la) seul(e) !

Anouck Barcat  et Arnaud Ulrich vous donneront des exemples précis, inspirés des territoires que nous accompagnons. Il vous donneront aussi les pistes-clés pour trouver les financements. Vous aurez ainsi une idée précise des coûts d'investissements nets restant à votre charge après subventions.

Télécharger

À lire en bonus

WEBINAIRE | Découvrez pourquoi les collectivités ont tout intérêt à gérer leurs biodéchets au cœur de leurs territoires à travers des retours d’expériences

Lors de cette conférence diffusée lors des Salons des Maires et des Collectivités Locales 2020 découvrez à travers le retour d’expérience du directeur de la Régie de quartier de Mainvilliers...

Lire la suite

WEBINAIRE | Collèges, Lycées : comment transformer vos déchets alimentaires en projets pédago ?

Vos élèves sont très sensibles aux questions environnementales, vous le constatez tous les jours au sein de vos établissements. Et la crise de la Covid n’a fait que renforcer...

Lire la suite

FICHE PRATIQUE | Soyez créatifs : plantez-vous !

Découvrez notre atelier de jardinage circulaire. Il permettra à vos collègues de créer un sol vivant, et de rendre l’économie circulaire tangible à travers une action très concrète !

Lire la suite

FICHE PRATIQUE | Où en est votre territoire dans sa transition écologique ?

Dans cette « To Do List » découvrez 20 innovations faciles à mettre en place à l’échelle d’une collectivité territoriale. Qu’il s’agisse de mobilité urbaine, d’initiatives minicipales ou d’actions citoyennes, cochez...

Lire la suite

FICHE PRATIQUE | Compostage VS Méthanisation, tableau comparatif

D’un coup d’oeil comparez ces solutions selon des critères de coûts, capacité, type de déchets acceptés, produits, empreinte carbone etc. On vous explique notre méthodologie en introduction. Pour tous les...

Lire la suite

FICHE PRATIQUE | Calculez l’empreinte carbone de vos déchets alimentaires

Vous vous demandez quelle différence ça peut faire de jeter vos déchets alimentaires dans la poubelle classique plutôt que de les composter ? Grâce à cette calculatrice vous pourrez...

Lire la suite
Voir tous les articles

Questions fréquentes

On parle de compostage industriel, par opposition au compostage domestique.

En compostage industriel on a la certitude que toutes les matières sont hygiénisées, c’est à dire exposées à des températures de 70° minimum pendant 1 heure.

Cela permet de mettre une plus grande variété de produits à composter, comme de la viande, des agrumes, des coquilles d’œufs, mais aussi des emballages compostables (« OK Compost »).

Souvent le compostage industriel se fait via de grandes plateformes en andain. Mais nos composteurs électromécaniques sont également considérés comme du compostage industriel, on parle souvent de compostage micro industriel.

Le tri de vos déchets alimentaires dépend de votre solution de compostage. Parfois on peut mettre les agrumes parfois non, souvent il est impossible de mettre la viande ou les emballages compostables.

Les solutions de tri et compostage d’UpCycle simplifient le geste de tri : vous pouvez mettre tout ce qui est fermentescible : y compris les petits os, les coquilles de fruit de mer, les emballages compostables… tout ce qui est dans votre cuisine.

Avec du compostage UpCycle vous jetez vos déchets compostables dans un sacs kraft. Ils sont compostables et résistants, et vous permettent de stocker les biodéchets en attendant de les déposer au point d’apport volontaire le plus proche. Le sac est respirant, il évite ainsi toutes les mauvaises odeurs.

Un compost parfaitement géré ne produit pas d’odeur désagréable.

Mais il peut arriver des déséquilibres dans le composteur électromécanique, par exemple si on composte d’un coup beaucoup de produits gras. Dans ce cas la matière peut se retrouver déséquilibrée et peut dégager une odeur désagréable.

Pour vous garantir une utilisation sans odeur désagréable nous proposons 4 systèmes différents pour gérer les odeurs selon la nature de l’odeur et votre sensibilité au sujet. Ces systèmes sont une solution viable pour 100% de nos clients et ont permis de trouver une solution rapide en cas de problème.

Le compost lui ne sent jamais mauvais, une fois mûr au contraire il dégage une bonne odeur d’humus.

Le compost est une matière formidable et aux multiples usages.

Actuellement 100% de nos machines ont produit du compost normé NF U 44051. Le compost est utilisable en Agriculture Biologique.

Nos clients utilisent le compost directement sur leurs espaces verts, ou le donnent à leurs salariés, à des associations d’Agriculture Urbaine ou à des maraichers bio. Nous proposons aussi des solutions pour emballer le compost et le revendre.

Identifier des exutoires à impacts positifs pour le compost fait partie de la mission d’accompagnement d’UpCycle.

En milieu urbain l’enjeu est qu’il ne soit pas contaminé (par des bouts de plastique par exemple), et qu’il soit homogène. Une grande partie de la qualité du compost se joue donc à l’étape du tri, UpCycle propose pour cela des formations adaptées.

Rencontrez nous

Besoin de discuter avec nos équipes ? De voir concrètement comment fonctionne notre matériel ? De découvrir par vous-même des installations au coeur de ville ou en sein d’une entreprise ? Alors n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur le lien ci-dessous.

Attention ces visites sont réservées pour le moment à des projets professionnels.

Visiter un composteur
Bureaux administratifs
15 rue de Milan,
75009 Paris
+33(0)7 82 90 64 76
Siège Social
13 rue Saint-Honoré
78000 Versailles
ou
Actuellement mes déchets alimentaires génèrent
Avec Upcycle, mes déchets peuvent avoir comme impact positif
Soyez le changement