Comment la gestion des biodéchets peut favoriser l’insertion professionnelle ?

Les biodéchets représentent l’ensemble des déchets d’origine végétale : fruits et légumes, entiers ou en morceaux, herbes aromatiques, restes alimentaires etc. Dès 2024, la législation évoluera en faveur d’une gestion écologique de ces biodéchets. Ce mouvement étroitement lié à la transition écologique est générateur d’emplois.

Par Maëlle Joulin. Article mis à jour le 12 juillet 2022

Comment la gestion des biodéchets peut favoriser l’insertion professionnelle ?

Les biodéchets représentent l’ensemble des déchets d’origine végétale : fruits et légumes, entiers ou en morceaux, herbes aromatiques, restes alimentaires etc. Dès 2024, la législation évoluera en faveur d’une gestion écologique de ces biodéchets. Ce mouvement étroitement lié à la transition écologique est générateur d’emplois.

Collecte et traitement des biodéchets : une obligation d’ici à 2024

 

 

Pour définir clairement un biodéchet, nous pouvons reprendre la définition de l’l’article R.541-8 du Code de l’environnement : « tout déchet non dangereux biodégradable de jardin ou de parc, tout déchet non dangereux alimentaire de cuisine […], ainsi que tout déchet comparable provenant des établissements de production ou de transformation de denrées alimentaires.».

La législation évolue depuis plusieurs années afin d’encourager le retour au sol de la matière organique qui compose les biodéchets. Ces derniers étant composés à 70% d’eau, l’idée est de les extraire du système d’incinération des déchets, dans le but de leur faire intégrer un cycle vertueux pour l’agriculture et l’environnement. Les biodéchets sont à considérer comme une ressource permettant de réenrichir les sols agricoles.

À partir de 2024, la valorisation des biodéchets sera obligatoire pour tout le monde. Tous les producteurs ou détenteurs de biodéchets seront soumis à cette obligation. Les particuliers et les professionnels sont concernés par cette évolution de la législation. Les différents acteurs locaux sont ainsi invités à mettre en place des solutions de valorisation des biodéchets avant l’échéance du 1er janvier 2024.

 

De nouveaux métiers liés aux biodéchets

L’essor de la gestion des biodéchets va faire émerger de nouveaux métiers. À l’horizon 2025, environ 10 000 personnes devraient exercer des fonctions dans ce domaine, à l’échelle nationale.

 

Le métier de collecteur/trice de biodéchets

 

Le collecteur de biodéchets effectue les tournées relatives à la collecte de ces déchets auprès des usagers, particuliers et professionnels, pour ensuite en assurer le déchargement auprès des structures de traitement. Le collecteur doit savoir utiliser un matériel de collecte, gérer l’enregistrement de données de lieux de collecte, volumes ( poids), traçabilité jusqu’au lieu de valorisation, surtout en cas de collecte de biodéchets de type SPAN 3 [1] ( en général des restes alimentaires avec des plats comprenant de la viande, du poisson..[1]) .En cas de collecte par camion le collecteur doit posséder le permis ad hoc. De nombreuses structures font un choix économique et écologique de faire de la collecte à vélo avec des remorques spéciales ( CF la K-Ryole proposée par Upcycle). Dans ce cas pas besoin de permis de conduire. Une initiation au code de la route est toutefois recommandée. La formation au métier de collecteur de biodéchets propose une compétence additionnelle d’ambassadeur de collecte de biodéchets.

Le métier d’éco-animateur/ambassadeur de tri

 

L’éco-animateur de tri est un ambassadeur du tri des biodéchets. Il incite les usagers à adopter des gestes quotidiens plus respectueux envers la planète. Il mène une action de sensibilisation et de prévention pour la gestion des biodéchets. Il est amené à communiquer auprès de divers publics, comme les particuliers, les professionnels ou encore les collectivités locales. L’éco-animateur de tri met en place des opérations de gestion des biodéchets dans une optique de proximité.


Une formation certifiante et un permis : un pas de plus vers l’insertion professionnelle

 

La formation de collecteur de biodéchets/ambassadeur de tri est certifiante. L’activité professionnelle est réglementée par divers textes de lois insérés notamment dans le Code de l’environnement (sections R541 et L541), la loi dite « Grenelle 2 », la loi pour la transition écologique pour la croissance verte ou encore le Règlement CE n°1069/2009.

Au début de son parcours de formation continue, le futur collecteur de biodéchets reçoit le titre d’étudiant. Il devra passer plusieurs examens écrits et des mises en situation pour recevoir sa certification. Durant son apprentissage, il reçoit encore une formation pour être conducteur de matériel, de collecte, de nettoiement ou d’assainissement.

La formation de collecteur de biodéchets prépare au passage du permis C et/ou de la FIMO Marchandises. En cas de succès, le candidat dispose d’un nouveau permis qui complète son savoir-faire et renforce son employabilité.

 

La réinsertion professionnelle grâce aux biodéchets

Upcycle accompagne de nombreuses structures d’insertion professionnelles à la création, mise en œuvre, d’une activité de collecte et de valorisation des biodéchets.

Comment ? Regardez notre vidéo explicative

 

Des exemples ? Lire nos études de cas dédiées à ces structures ici !

 

[1] Nous vous recommandons de ne pas mettre de produit carné ou poisson cru pour des raisons réglementaires ou olfactives.

 

Facilité de mise en oeuvre et mobilisation des habitants

On vous aide à réussir votre projet de compostage innovant de vos déchets alimentaires !

Offre d'accompagnement Upcycle

Agrément sanitaire

Dans quelles conditions devez-vous faire une demande d'agrément sanitaire pour votre plateforme de compostage ? Quelles sont les contraintes ? Comment y parvenir ? On vous aide !

Je suis intéressé(e)
Audit Upcycle gestion des biodéchets

Audit

Vous êtes tentés par le compostage sur site de vos biodéchets. Mais vous vous demandez quelles sont vos contraintes règlementaires concernant vos biodéchets SPAN 3 ? On vous fait un audit !

Je veux un audit
Pour aller plus loin

Comment l’activité de gestion des biodéchets s’articule entre plusieurs acteurs ?

Découvrez comment la collecte et la valorisation des biodéchets d'un territoire par compostage électromécanique s'organise entre plusieurs parties prenantes à travers l'expérience de la régie vallée du Lot !

Télécharger

À lire en bonus

Business DEV Collectivités ILE-DE-FRANCE

BUSINESS DEV COLLECTIVITES UPCYCLE Ile de france

Lire la suite

Business Dev collectivités OUEST-SUD OUEST

BUSINESS DEV COLLECTIVITES UPCYCLE Ouest Sud-Ouest

Lire la suite

FICHE PRATIQUE | Les Formations Compostage par UpCycle

Comment faire évoluer la carrière de votre personnel de cuisine ou de votre responsable déchets ? Les formations « référent de site compostage » et « guide composteur » sont un réel plus...

Lire la suite

WEBINAIRE | Collectivités : Comment intégrer la gestion innovante de vos biodéchets à vos autres projets de territoire ?

Paroles entendues auprès de responsables de Communauté d’Agglomération ou de Métropoles : « Existe t-il des solutions de traitement des biodéchets en ultra local? », « Existe-t-il des subventions ? », « En quoi...

Lire la suite

FICHE PRATIQUE | Calculez l’empreinte carbone de vos déchets alimentaires

Vous vous demandez quelle différence ça peut faire de jeter vos déchets alimentaires dans la poubelle classique plutôt que de les composter ? Grâce à cette calculatrice vous pourrez...

Lire la suite

FICHE PRATIQUE | Où en est votre territoire dans sa transition écologique ?

Dans cette « To Do List » découvrez 20 innovations faciles à mettre en place à l’échelle d’une collectivité territoriale. Qu’il s’agisse de mobilité urbaine, d’initiatives municipales ou d’actions...

Lire la suite

Solution | Quel est votre mode de compostage idéal ?

Dites nous comment vous souhaitez utiliser le compost obtenu, nous vous dirons comment le produire ! Qu’allez-vous faire du compost ? Une question toute bête qui va vous permettre...

Lire la suite

WEBINAIRE | Découvrez pourquoi les collectivités ont tout intérêt à gérer leurs biodéchets au cœur de leurs territoires à travers des retours d’expériences

Lors de cette conférence diffusée lors des Salons des Maires et des Collectivités Locales 2020 découvrez à travers le retour d’expérience du directeur de la Régie de quartier de Mainvilliers...

Lire la suite
Voir tous les articles

Questions fréquentes

D’ici 2023 tous les producteurs de biodéchets, notamment alimentaires devront les trier et les valoriser. ( Depuis 2016 c’est déjà obligatoire pour les producteurs de plus de 10t / an)
En pratique cela signifie que chaque collectivité, chaque entreprise doit s’organiser pour permettre à l’ensemble des citoyens de jeter ses déchets organiques dans une filière de valorisation : soit compostage, soit méthanisation.

En savoir plus

La remorque électrique peut être lourde, si tous les vélos peuvent convenir ponctuellement, dans un usage régulier nous recommandons fortement un vélo avec frein à disques. En effet la remorque va ralentir automatiquement quand elle va sentir que le vélo freine, il est donc indispensable d’avoir des freins en parfait état pour la sécurité du conducteur et des autres usagers de la route.

Il n’est pas indispensable d’avoir un vélo à assistance électrique pour tracter la remorque qui est auto tractée et auto freinée, c’est cependant plus confortable pour faire de longue distance.

A noter que la remorque dispose d’un mode piéton, qui la bride à 6km/h. Pratique pour collecter les points d’apport volontaire dans les copropriétés.

Vaste question, le mieux est peut-être de vous rapprocher de votre mairie.

On note une grande variété d’initiatives. Certaines mairies proposent des composteurs gratuits de jardin, d’autres des lombricomposteurs pour les particuliers, ou du compostage de pied d’immeuble, parfois du compostage de quartier voire du compostage en collecte en porte à porte. Vous trouverez ici une description de ces différents modes.

Vous n’avez aucune solution mise à disposition ? En 2024 toutes les collectivités auront l’obligation de vous proposer une solution, alors pourquoi ne pas proposer à votre collectivité d’adopter la solution d’UpCycle ? RDV ici pour voir comment s’y prendre.

Cela se dit de tous les systèmes qui permettent de faire passer dans un tube pendant 15 jours les biodéchets, de manière à optimiser les conditions de compostage à savoir le taux d’humidité, la température et l’oxygénation.

Ces composteurs sont utilisés car ils permettent d’hygiéniser les matières, de gagner beaucoup d’espace et de bien contrôler les nuisances, notamment les odeurs et les petites bêtes. Ils produisent en outre du compost de très bonne qualité.

 Grâce aux composteurs électromécaniques UpCycle vous pouvez composter entre 10 à 500 T par an grâce aux différents modèles D70, D160 et D330.

Pour des besoins supérieurs à 500 T nous distribuons le matériel de BROME Compost qui permet de créer des plateformes de 500 à 2000 tonnes/an. Au-delà, dans l’état actuel de nos connaissances, la technologie de composteur micro industriel n’est plus pertinente.

Le compost est une matière formidable et aux multiples usages.

Actuellement 100% de nos machines ont produit du compost normé NF U 44051. Le compost est utilisable en Agriculture Biologique.

Nos clients utilisent le compost directement sur leurs espaces verts, ou le donnent à leurs salariés, à des associations d’Agriculture Urbaine ou à des maraichers bio. Nous proposons aussi des solutions pour emballer le compost et le revendre.

Identifier des exutoires à impacts positifs pour le compost fait partie de la mission d’accompagnement d’UpCycle.

En milieu urbain l’enjeu est qu’il ne soit pas contaminé (par des bouts de plastique par exemple), et qu’il soit homogène. Une grande partie de la qualité du compost se joue donc à l’étape du tri, UpCycle propose pour cela des formations adaptées.

Le compostage électro-mécanique est le meilleur compromis entre une approche industrielle, et une approche low tech. Les biodéchets sont compostés dans des composteurs électromécaniques. Le côté « industriel » optimise l’hygiène, réduit les nuisances et permet un compost de qualité. Ces composteurs ont les bienfaits des composteurs type bacs bois : très économes, ultra locaux, ils sont un support d’animation et de connexion des habitants aux enjeux du vivant. Sans les inconvénients ( odeurs, nuisibles, faiblesse des capacités de volume..)

Cette solution est optimale pour tous les émetteurs professionnels de 10 à 2000T/an, pour les quartiers denses et pour les communes isolées.

Il se fait en 4 étapes.

  1. Un audit pour mesurer votre volume de biodéchets, vous former au tri et discuter avec vos équipes des modalités d’installation et de gestion du matériel.
  2. En parallèle de l’installation nous formons les équipes de gestion, puis nous les accompagnons de très près pendant les 8 premières semaines, le temps que vous deveniez autonome.
  3. Ensuite nous continuons à suivre la machine à distance 7j/7 et nous changeons la programmation si nécessaire. Vous pouvez nous appeler à tout moment en cas de problème. Grâce à une plateforme en ligne vous pouvez accéder à des reporting, des mesures des volumes compostés et des bienfaits.
  4. Une fois par an nous venons sur site vérifier que les procédures sont bien suivies et assurer la maintenance du matériel.

Rencontrez nous

Besoin de discuter avec nos équipes ? De voir concrètement comment fonctionne notre matériel ? De découvrir par vous-même des installations au coeur de ville ou en sein d’une entreprise ? Alors n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur le lien ci-dessous.

Attention ces visites sont réservées pour le moment à des projets professionnels.

Visiter un composteur
Bureaux administratifs
15 rue de Milan,
75009 Paris
Appelez-nous
+33(0)7 82 90 64 76
Siège Social
99 Boulevard de la Reine
78000 Versailles
ou
Actuellement mes déchets alimentaires génèrent
Avec Upcycle, mes déchets peuvent avoir comme impact positif
Je calcule mon potentiel d'impact
Soyez le changement